SADOUL Barbara

Les Cent Ans de Dracula

 

 

Cette anthologie qui contient huit histoires de vampires, fait partie des nombreuses publications qui ont eu lieu lors du centenaire du roman de Bram Stocker, Dracula.

Barbara Sadoul présente des récits importants parmi toute la richesse qu’offre ce mythe en littérature. Des textes incontournables, véritables piliers du sujet mais également des histoires moins connues témoignent de la grande diversité

La fiancée de Corinthe de Goethe est un des premiers textes où le personnage vampire est le sujet même du poème.

Le vampire de Polidori est le premier texte qui ne relève pas de la poésie où le personnage principal, Lord Ruthven (inspiré par Lord Byron) est un aristocrate décadent et pervers qui se révèle être un buveur de sang.

Les auteurs français s’intéressent eux aussi à ce sujet.

Théophile Gauthier écrit en 1836, La morte amoureuse, une des plus charmante œuvre du mythe. La belle et mystérieuse Clarimonde séduit un jeune prêtre qui fini par succomber à ses charmes au moment ou tout semble perdu.

Car la vie est dans le sang  est original, un dialogue sur un phénomène étranger qui survient prés d’une tombe isolée dont la légende fait état comme étant l’endroit où gît un vampire.

Ce recueil permet aussi de lire un passage du fameux roman de stocker qui fut retire lors de la parution. Il s’agit du moment où Jonathan Harker décide malgré les imprécations du cochet de visiter un vieux cimetière mais la nuit tombe rapidement et « les morts voyagent vites ».

Le héros de Claude Askew ressemble quelque peu à Sherlock Holmes, il est spécialiste des enquêtes sur des phénomènes étranges et son ami consigne les grands évènements de ces aventures. Le titre,Aylmer Vance et le vampire, nous apprend qu’il va être confronté à un personnage qui se nourrit de sang, les mythes ayant toujours une part de réalité, celle-ci dépasse parfois les limites de la raison.

Dans, Le gardien du cimetière de Jean Ray, un homme raconte les péripéties survenues une nuit alors qu’il surveillait la tombe d’une comtesse, tache qu’il devait accomplir une année durant en compagnie de deux autres hommes. Il fait part au lecteur de ses impressions et de ses inquiétudes quant au sort qui lui est réellement destiné.

La dernière nouvelle est celle de l’écrivain fantastique HP Lovecraft qui s’intitule La maison maudite. Un jeune homme s’intéresse et cela depuis son plus jeune âge à une maison a passe assombri par des histoires terrifiantes. Son oncle décide d’étudier l’histoire de cette bâtisse et découvre les secrets tragiques qu’enferment ces murs. L’auteur, maître des créatures étranges, propose un vampire qui sort de l’ordinaire et dont l’originalité ne peut que surprendre.

Ce recueil est donc intéressant pour la diversité des auteurs et des textes et permet de présenter le mythe du vampire selon différente vision plus ou moins romanesque.

VD

 

  

- Anthologie présentée par Barbara SADOUL, Les cent ans de Dracula, Librio,1997, 154 p.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site