La reine des damnés RYMER Michael

 

La reine des damnés



 

Ce film est une adaptation totalement libre du célèbre roman d'Anne Rice, il a été réalisé par Michael Rymer. Il ne faut donc pas chercher de ressemblance avec l'ouvrage de l'écrivain car cela a juste servi de canevas ensuite les scénaristes ont véritablement pris beaucoup de libertés.  Le tournage se déroula en Australie.

C’est la musique qui domine toute la trame du film et qui motive Lestat à sortir de sa torpeur pour rejoindre le monde des vivants. Il va  tenter grâce au sens caché des paroles de ses chansons de réveiller la plus puissante des vampires, la reine Akasha dont le sang si puissant est un nectar obsédant pour Lestat. Cependant cet étalage médiatique ne convient pas aux êtres de l’ombre et le vampire si ambitieux s’expose aux courroux de ses semblables.
Scott Abbott et Michael Petroni, les auteurs du scénario, ont  ajouté quelques éléments du roman Lestat le Vampire dont le projet cinématographique a été abandonné car la production trouvait le sujet "inintéressant". Cela ne fait donc pas une suite au précédent car plusieurs éléments se retrouvent ainsi mélangé dans le film.

On ne retrouve aucun acteur du film Entretien avec un vampire de Neil Jordan dont le casting comptait des acteurs prestigieux. Le choix pour incarner Lestat a donc été difficile, plusieurs propositions n'ont pas aboutis, celle de Wes Bentley d'American Beauty  ou encore Josh Hartnett. Ce rôle phare, tenu précédemment par Tom Cruise est finalement offert à Stuart Townsend qui malgré le manque de ressemblance avec le personnage décrit dans le roman , incarne avec une certaine prestance son rôle d enfant de la nuit.

Le français Vincent Pérez (La reine Margot, le Bossu, ...) pourtant peu doué pour les rôles sombres ( piteuse prestation dans The Crow 2 ) interprete ke rôle de Marius, un personnage clé dans l'ouvrage d'Anne Rice.

Les figurants pour le concert de Lestat et de son groupe Satan sort en ville ont été recrutés en grande partie via le net avec pour recommandation de venir en lokk "goth, black metal", les mieux vêtus se sont ainsi assurés une pace de choix aux premiers rangs.


La musique occupe une place importante dans le film, Akasha, étant d ailleurs interprétée par la chanteuse Aaliyah.
Le groupe Korn est quant à lui choisi pour l interprétation des morceaux du groupe de Lestat, Satan sort en ville. C est  Jonathan Davis qui prête sa voix au suave vampire lors de ces prestations musicales.

Les romans étant sans doute trop riches en détails et en personnages, le choix de faire cette adaptation a été pris pour nous offrir un long métrage assez distrayant sur un thème souvent peu représenter avec succès sur le grand écran. Les vampires ne doivent pas aimer se retrouver sur les feux des projecteurs et préfèrent sans doute la douceur feutrée de la plume sur le papier.

VD

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site