La sagesse des crocodiles

La sagesse des crocodiles


Film britannique de Po-Chih Leong, sorti en 2000

Steven (Jude Law) vit seul à Londres, il réside dans  un somptueux appartement décoré par de riches oeuvres d'art qui semblent appartenir à des temps anciens. Sa vie est entourée d'un halo de mystères mais la disparition de ses fiancées avive rapidement l'intérêt de la police et notamment de l’inspecteur Healey (Timothy Spall).
L'enquête ne semble pas aisée car le jeune homme assez séduisant et courtois, pourvu d'une grande sensibilité et ne semble pas avoir de choses à se reprocher.

Cette histoire très originale, dépeint un vampire en quête de connaissances des sentiments humains. Il ne se nourrit pas seulement de sang mais cherche un amour sincère. A chaque meurtre il extrait un cristal qui symbolise un état de la nature humaine.

Le rôle est tenu à merveille par Jude Law qui donne à ce personnage toute sa dimension et sa complexité, tantôt ange, tantôt démon. Son mimétisme trahit parfois sa nature étrange mais son charme indéniable lui permet de gagner la confiances des personnes qu il rencontre.

C'est une jeune femme, Anne Levels (Elina Löwensohn) qui va le troubler et lui permettre d'apprendre de nouvelles choses sur la complexité de la nature humaine qui amène toujours une certaine incompréhension lorsqu'il s'agit de sentiments.

Ce film est resté inaperçu dans les salles obscures, pourtant son esthétique et son originalité en font un film admirable.
Il a obtenu le grand prix du festival fantastique de Bruxelles en 1999 et le prix du jury du festival de Gérardmer-Fantastic'Arts de 2000.


VD

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site