Le silence des âmes

Le silence des âmes

 

Le froid, l'air glacé, la neige étincelante, pureté du blanc sous l'éclat de la lune blafarde, aucun réconfort n'est permis pour cet être qui erre en quête de réponses. De son flanc déchiqueté coule le fruit de la trahison, chaque goutte de sang est une larme de son âme versée.  Les minces flocons créent un linceul qui enveloppe cet ange déchu et efface les traces ensanglantées. Il ne trouvera plus le repos, pourtant il doit trouver un refuge car l'aube est proche. Son esprit est occupé par de sombres pensées, des interrogations qui entraînent inexorablement son esprit plus loin dans les profondeurs de la Mélancolie.

Ses yeux se brouillent, des sillons se forment, il peut sur ses lèvres sentir ce goût amer, la raison de cette faiblesse, l'inconstance humaine.

Celui qui perdit son âme mais gardait précieusement son cœur, meurt cette nuit pour la seconde fois.

A chaque pas, il se remémore cette course contre le temps pour un but unique, celui qui a motivé chacune de ses actions, son amour, sentiment désormais relégué au statut de vile trahison.

Le froid, qui a engourdi ses membres depuis de nombreuses années, s'est attaqué à ce qui lui restait d'humanité.

Qu'avait-elle fait de lui?

Elle a entaillé bien plus que la chair, elle le sait. Elle ne voulait pas blesser son corps, sachant pertinemment qu'il guérirait.  Les blessures de l’âme sont bien plus insidieuses et perfides, elles trouvent rarement un remède, et engendrent la folie.  Sa main était guidée par la haine, elle le haïssait d'avoir exécuté ce qu'elle souhaitait, elle le haïssait d'avoir réalisé l'impossible.

Pour elle, sans relâche, il a voué ses recherches au monde des ténèbres, explorant les plus sombres recoins des âmes désespérées; fréquentant des milieux de débauche, d'ésotérisme et souhaitant jusqu'à perdre sa vie pour obtenir des réponses.  Chaque nuit, il errait telle une ombre parmi ces êtres au regard vide, dansant sans conviction sur une musique lancinante, blasés d'une vie qu'ils voyaient sans espoir car décevante. Une nuit, il trouva une réponse dans un silence étourdissant à la sortie d'un festival où s'étaient succédés des groupes prestigieux, voix d’outre tombe aux rythmes langoureux.

Un doux murmure pour sceller son destin, un baiser pour condamner son corps et les ténèbres pour seule compagne.

Il offrit son sang et sa vie à une femme, sacrifice pour l’amour d’une autre.

Cette créature savait ce qu'il cherchait et ce qui le motivait et sans doute connaissait-elle les conséquences, cela l'avait amusée.  Femme perfide, devenue prédateur qui se nourrit avec délectation à la gorge de sa victime le condamnant à découvrir de nouveaux tourments. Sans douceur et sans pudeur elle but son sang et se délecta de voler ses pensées.  Elle, qui désormais exècre le genre humain, abandonne quelques gouttes de sa précieuse vitae sur ces lèvres où déjà la Mort se penche pour déposer son glacial baiser.

 Elle le créa, il le savait désormais pour se réjouir de sa souffrance, se jouer de lui. Elle l’abandonna au milieu de détritus laissant sa dépouille découvrir seule sa nouvelle nature. Les nuits suivantes, malgré les conditions de survie périlleuse, il se réjouissait de l'idée de passer l'éternité avec sa compagne, il avait réussit.

La passion est mère de grandes conquêtes et de réalisations merveilleuses. Pour combler l’être aimée, il s’était abandonné à une entité brutale qui lui avait juste laissé l’espoir d’une vie d’éternité en compagnie de celle qui jamais ne quittait ses pensées.  Une fois retrouvée sa bien aimée, il lui expliqua ce qu’il venait de réaliser pour elle. Il ne pouvait pas se douter qu'elle n'était pas prête, qu'elle allait perdre ses esprits au point de vouloir le détruire. Elle lui disait sans cesse ces paroles si douces, « pour toujours, à jamais, nos âmes seront liées. »

Il avait tout sacrifié pour gagner cette éternité tant désirée, et elle est venait de la refuser.

Pour quelles raisons l’avait-elle frappée ? Par peur de l'inconnu, pour le libérer pensant qu'il était damné ? Il ne savait plus quoi penser. Son corps et son esprit meurtris avaient besoin de repos, se remémorer ces instants ne faisait qu’accroître sa douleur. Sa passion était devenue dévastatrice et son instinct de survie le poussait à ne pas la laisser détruire ce qu'il avait mis des années à réaliser pour ce qu'il pensait être la plus noble des actes humains, le sacrifice par Amour.

Sa conscience le torturait mais son esprit s'éveillait, le délivrait, il devait agir en accord avec sa nouvelle nature. Il était un prédateur et s’il se débarrassait de ses vestiges d'humanité, il serait libre. La lune l'accompagnait, le guidait, il prit sa décision.

Cela ne fut pas difficile, il était passé de l'autre côté du miroir, à jamais froid, le pâle reflet de lui-même. Si, elle ne voulait pas l'accompagner, il resterait seul mais il ferait la nuit prochaine le deuil de son passé.

Les flocons avaient cessé leur chute vertigineuse, plus rien ne venait le troubler dans ses rêveries. Déjà les minces rayons du soleil se profilaient mais il serait bientôt endormi, pris de cette langueur impossible à défier mais si agréable.

Aux premières lueurs de l’aube, à peine éveillé, il accomplit sans faille la tache qui lui incombait pour définir sa place dans ce nouvel univers constitué d’obscurité.

Il n’eut pas de mal à l’immobiliser sans la blesser. La prendre dans ses bras une dernière fois,  goûter à ses lèvres si chaudes, cette peau si délicatement sucrée. Cette étreinte lui sembla n’être qu’un instant fugace et lorsqu'il ouvrit les yeux, chancelant par le plaisir qu'il venait de prendre, le corps inanimé de cette être adulée, gisait au creux de ses bras. Il hésita, cela serait si simple d'entailler son poignet et lui faire boire juste quelques gouttes…

Avec elle, était mort bien plus qu'un simple corps, il devait se résigner.

Ce fut la première et la dernière fois qu'il s'attarda à contempler le visage paisible de son calice. Il avait tant à apprendre et surtout tant à oublier, le poids des siècles ferait son œuvre, enfin l’espérait-il.

 

 

VD

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site